Granni Granni Lyrics Fr

Granni Granni

 

Ddà ‘ncapu custruivu una capanna

È china

R’i me’ vasati annigghiati

R’i me’ capiddi er i me’ ragni

Ch’i pittusi chi hannu a rispirari

‘A me’ capanna è granni granni

È granni granni ma

Nun ci veni mai nuddu

 

Ma nun t’alluntanare

Ca ni n’hamu a ghiri

E nun ti preoccupare

Fazzu strata ju

E ‘un ti scantare mai

E nun t’assistimare

Si biedda comu si

Accussì ‘un ni ni jamu cchiù

 

‘A me capanna è fatta ch’i mulletti

È china ‘i denti ‘i latte e di unghia rutte,

Ci misi ‘a me prima bicirietta

È china ‘i signa i cruci e di pittiddi

Cucchiar’i lignu, è china ‘i notti

N’a me capanna ci su avutre capanne

È granni granni, è granni granni ma…

È china di svalanchi!

 

Porta ‘na para ‘i petri

Pi cu ni voli mali

Porta ‘na cosa ‘i viviri

‘Un si pò sapiri mai

E ni strinciemu ddà

Dunni jucava siempre

Jucava cu me’ frate

E nun c’è cchiù tempu

Pi addumannare picchì

P’addumannare dunni

P’addumannare “ma com’è?”

Tantu nun l’hei saputu mai

 

Viu tutti cosi granni granni

Granni Granni

 

Tout là-haut j’ai construit une cabane

Elle est pleine de tous mes baisers désordonnés[1]

De mes cheveux et de mes araignées

Avec les trous pour les faire respirer

Ma cabane est trés, trés grande

Elle est grande, mais

Persone n’y vient jamais

 

Mais ne t’éloignes pas

Car nous devons partir

Et t’inquiètes pas

Je connais la route

Et n’aie pas peur, jamais

Y’a pas de serpents

Et te maquille pas

T’es belle comme ça

Sinon, on partira jamais

 

Ma cabane est faite de pinces à linges

Elle est pleine de dents de lait et d’ongles cassés,

J’y ai mis ma première bicyclette

Elle est pleine de signes de croix et de confettis

Cuillères de bois, elle est pleine de nuit

Dans ma cabane, y’a d’autres cabanes

Elle est grande, grande, mais…

Elle est pleine de précipices!

 

Ramènes un peu de pierres

Pour qui nous veut du mal

Ramènes quelque chose à boire

On n’sait jamais

Et on se serrera là

Où j’ai toujours joué

Je jouais avec mon frère

Et il y a plus le temps

De se demander pourquoi

De se demander où?

De se demander comment est-ce possible?

De toutes façons je l’ai jamais su

 

Je vois tout grand, tellement grand

[1] En palermitain le mot annigghiatu provient de Negghia qui originairement, même si peu de gens le savent veut dire nebbia usé couramment pour décrire le désordre de la chambre ou une persone peu intéressante. “si una negghia” Veut dire “tu es une chose inutile”et “chi negghia che c’è n’a sta casa” ,“quel désordre dans cette maison”. “Annigghiatu” signifie “brumeux” mais aussi “ammassé sans critère” et j’ai utilisé ce mot exprès pour pouvoir exprimer les deux sens.